COVID : Y a-t-il des consignes particulières lors des déplacements professionnels à plusieurs dans un véhicule ?

    La transmission du virus se fait par un « contact étroit » avec une personne déjà contaminée, par l’inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux par la personne contaminée, les déplacements à plusieurs dans un véhicule doivent donc être organisés de la manière suivante :

    • Dans la mesure du possible, mettre à disposition un véhicule pour chaque personne devant se déplacer ;
    • A défaut et si des personnes sont dans l’obligation de partager un véhicule, elles doivent :
      • Veiller à assurer la distance minimale de 1 m entre elles : une personne par rang maximum et en quinconce si plusieurs rangs.
      • Dans le cas où chaque personne dans le véhicule porte en permanence pendant le transport un masque de protection respiratoire tel que spécifié dans le guide OPPBTP, il est également possible d’autoriser, de façon à assurer à tout moment l’absence de contact direct entre les passagers :
        • pour un véhicule de 3 places sur un rang : 2 salariés assis aux extrémités de la cabine
        • pour un véhicule de tourisme / berline de 4 ou 5 places : 2 salariés : 1 à l’avant et 1 à l’arrière
        • pour un véhicule de 6 places réparties sur 2 rangées de 3 places : 4 salariés assis aux extrémités de chaque rangée
        • pour un véhicule de  9 places réparties sur 3 rangées de 3 places : 6 salariés assis aux extrémités de chaque rangée.
      • La mise en place d’un écran étanche (conforme aux règles d’aménagement intérieur d’un véhicule et assurant une étanchéité durable – attention au risque d’arrachage intempestif) entre deux rangs permet de respecter la distanciation sociale recommandée par les autorités sanitaires entre les rangs ainsi séparés. Dans ce cas, pour les véhicules 7 places (1er rang de 3 places, 2e rang de 4 places), 2 personnes peuvent prendre place à chaque extrémité du 2e rang, avec ou sans masque, celles-ci étant à plus d’un mètre l’une de l’autre.
      • L’OPPBTP ne recommande pas la mise en place d’un écran entre le conducteur et le passager du 1er rang d’un véhicule, sauf à faire appel à un dispositif dûment homologué pour installation dans un véhicule. En effet, les dispositifs type plexiglas sont source de risque de blessure en cas d’accident, et les dispositifs type polyane ne permettent pas d’assurer une bonne visibilité du rétroviseur droit pour le conducteur.
      • Prévoir systématiquement la désinfection des surfaces de contact entre chaque utilisateur (conducteur et passagers) (volant, boutons de commande, poignée de changement de vitesse…) et la mise à disposition de lingettes désinfectantes et de gel ou solution hydroalcoolique. Les écrans étanches qui ne pourraient être désinfectés doivent être changés entre deux utilisateurs.

    Une affiche sur les consignes de nettoyage pour se protéger est disponible sur le site www.preventionbtp.fr
     

     

    Partager

    Votre conseiller

    Laurent

    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

    Dialoguez en direct avec nos experts

    Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 8H à 18H