Un intérimaire peut-il retirer de l'amiante ?

    Le Code du travail interdit d'employer des salariés temporaires et en CDD pour :

    • des travaux de retrait/confinement ou démolition de matériaux amiante (Sous Section 3) ;
    • des interventions sur flocage et calorifugeage contenant de l'amiante (travaux d'entretien/maintenance Sous Section 4).


    Les autres types d’interventions de sous-section 4 sont autorisés sous réserve d’une aptitude médicale et d’une formation amiante à jour.

    Toutefois, une dérogation peut exceptionnellement être accordée par le Directeur régional chargé du travail (Direccte). Une demande de dérogation doit lui être adressée par l’entreprise utilisatrice, avant l’affectation aux travaux interdits, accompagnée de l’avis du CSE et du médecin du travail. Si la dérogation est accordée, l’employeur devra notamment respecter les obligations relatives à la prévention du risque amiante (formation obligatoire, aptitude médicale, suivi individuel renforcé…).

    Partager

    Votre conseiller

    Erwann

    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

    Dialoguez en direct avec nos experts

    Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 8H à 18H