Doit-on formaliser le droit de retrait ?

    Le droit de retrait doit être formalisé seulement si votre entreprise dispose d'un CHSCT (Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail).

    Vous mettrez dans ce cas-là à disposition des représentants du personnel un registre pour qu'ils puissent y consigner les dangers graves et imminents constatés par eux même ou par des collaborateurs. Les avis doivent être datés, signés, et indiquer le ou les postes de travail concernés, la nature du danger et sa cause ainsi que le ou les collaborateurs exposés.
     

    Partager

    Votre conseiller

    Arnaud

    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

    Dialoguez en direct avec nos experts

    Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 8H à 18H