Dans quel cas peut-on utiliser son droit d’alerte ou de retrait ?

    Un collaborateur peut se retirer d'une situation de travail s'il estime qu'elle présente un danger à la fois grave et imminent pour sa vie ou sa santé, ou une défectuosité dans un système de protection. Il peut également utiliser son droit d'alerte en vous signalant (ou un représentant du personnel) cette situation. Le collaborateur doit rester à disposition sur le chantier.

    Pour rappel :

    • un danger grave est un danger susceptible de produire un accident ou une maladie entraînant la mort ou une incapacité permanente ou temporaire prolongée ;
    • un danger imminent signifie que dans un délai très rapproché, un accident ou une maladie professionnelle peut se produire – il n’est pas nécessaire que le dommage ait lieu de manière imminente, c’est l’exposition qui doit être imminente.
    Partager

    Votre conseiller

    Christian

    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

    Dialoguez en direct avec nos experts

    Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 8H à 18H